Le loup et le ‘magnin’

I Martinat - San Germano Chisone

I Martinat – San Germano Chisone

Il était une fois, il y a beaucoup de temps, un magnin, un rétameur, qui habitait dans le hameau de Sangle, à San Germano Chisone.
On raconte qu’un jour le magnin avait décidé de descendre à Martinat, un autre hameau de San Germano Chisone. Il rencontra un loup sur son chemin.
Effrayé il fit quelques pas en arrière, en faisant taper et résonner les ramine, les casseroles, qu’il avait dans son sac-à-dos. Le loup eut peur et recula également.
Mais par mesure de sécurité le magnin continua de faire taper ses ramine jusqu’au hameau de la Malana, où le loup, qui avait continué de le suivre, vit les maisons et disparut. Ensuite, de là jusqu’à Martinat, tout fut simple.

I Martinat - San Germano Chisone

I Martinat – San Germano Chisone

Celle histoire et beaucoup d’autres animaient les longues soirées d’hiver dans l’étable, chauffées par la tiédeur des vaches.
Aujourd’hui elles font peut-être sourire, mais elles sont l’âme de cette terre, les racines à l’origine de tout le reste.
Des racines très belles.

I Martinat - San Germano Chisone

I Martinat – San Germano Chisone